Les thématiques

Afin de répondre à sa mission qui est de réaliser des conseils culturaux à destination des producteurs et techniciens, le CREABio utilise à la fois des approches à l’échelle du système de culture et des approches analytiques.

Approche systémique

L’approche à l’échelle du système de culture est réalisée sur la ferme expérimentale de La Hourre, elle a pour objectif de donner des informations sur l’évolution de la fertilité du domaine. La fertilité est abordé via : la productivité et la qualité des cultures, la pression des bio-agresseurs (enherbement, maladies et ravageurs), l’évolution des teneurs en matière organique (carbone et azote organique) et des principaux éléments minéraux (azote, phosphore et potasse).

Une des premières sorties concrètes de ce suivi est la mesure des quantités d’azote minéral disponible après les différents précédents légumineuses :

La ferme de La Hourre sert également de support pour divers projets CASDAR animés par l’ITAB :

  • CASDAR RotAB sur les rotations conduites en AB et leur évaluation multicritères [lien vers les pages RotAB du site ITAB]
  • CASDAR InnovAB qui fait suite au premier projet et qui a pour objectif de caractériser la fertilité des rotations en AB, c’est-à-dire les potentiels de minéralisation de l’azote des diverses rotations, un point sur la disponibilité en phosphore et la caractérisation de la pression des adventices selon les rotations pratiquées

La ferme de La Hourre a également permis la réalisation d’un premier travail l’analyse énergétique de systèmes de grandes cultures biologiques sans élevage en Région Midi-Pyrénées

Chaque année un rapport présente l’assolement conduit sur le domaine (cultures de vente et couverts végétaux), les itinéraires techniques réalisés ainsi que les résultats obtenus. [rapport suivi La Hourre]

Les expérimentations analytiques :

Depuis sa création le CREABio réalise des essais analytiques sur différentes thématiques propres aux grandes cultures biologiques : [lien vers résultats d’essais]

  • Criblage variétal afin de réaliser des conseils sur les variétés utilisable en AB selon les objectifs de production. Le CREABio travail chaque année sur blé tendre d’hiver et soja (en condition irriguée ou pluviale), mais a également réalisé des essais sur d’autres espèces comme : l’orge d’hiver et de printemps, le triticale, les blés poulards dans objectif de filière courte pour la fabrication de pâtes alimentaires, le blé dur, les blés de printemps, le grand épeautre, les pois protéagineux (hiver et printemps), la féverole (hiver et printemps)
  • Fertilisation organique : les essais ont permis de travailler sur la dose totale à apporter, la période d’apport, l’effet du fractionnement et le choix du produit. Actuellement le CREABio étudie le moyen d’augmenter l’efficience des fertilisants en testant leur incorporation dans l’inter rang
  • Essai conduit sur la malherbologie : essais sur l’efficacité des outils de désherbage en végétation en partenariat avec l’ACTA de Baziège ; essai sur le travail du sol en interculture sur le développement des adventices (CASDAR Désherbage mécanique) ; essai sur l’efficacité des faux semis en argilo-calcaire. Actuellement le CREABio travail sur la gestion de la folle avoine en AB avec un dispositif de rotation pluriannuelle faisant varier le travail du sol et la durée de succession des cultures d’été.
  • Essai sur les couverts végétaux. Actuellement le CREABio travail sur les couverts végétaux semé sous couvert d’une céréale d’hiver (légumineuses fourragères pures) et sur les couverts végétaux semé en interculture en fin d’été. Ces essais permettent de connaitre : le développement des couverts végétaux, leurs éventuels effets compétitifs s’ils sont semés sous couvert, les quantités d’éléments absorbés dans leurs parties aériennes, leur éventuels effets compétitifs sur les adventices et leurs impacts sur la culture suivante
  • Essai sur les associations céréales-protéagineux. Le CREABio a travaillé sur diverses association de céréales protéagineux ayant pour but d’améliorer la productivité et la qualité des produits, de fournir un mélange pour les éleveurs, de produire du pois protéagineux en AB. Actuellement le CREABio travail sur des associations féverole d’hiver – blé tendre d’hiver dans le but d’augmenter la teneur en protéine des blés.
  • Le CREABio a également participé à des projets de recherche en lien avec la sélection en agriculture biologique : le projet Solibam ayant pour but de caractériser diverses populations de blé tendre, les projets FSOV qui avaient pour but de trouver des variétés plus compétitives vis-à-vis des adventices.
  • Le CREABio travaille également sur la mise en place de certaines cultures comme : la lentille, le pois chiche, le sorgho, et pour 2017 la culture du sarrasin.